Published: August 21, 2016
Also available in:

La grotte de Nerja

Photos de la grotte de Nerja en Andalousie y compris une grande variété de formations géologiques.

La grotte de Nerja

La grotte de Nerja - Nerja, Espagne Cette grotte préhistorique a été découverte en 1959 par 5 jeunes intrépides de Maro, une ville au sud de la grotte, qui ont séché l’école un jour pour explorer les profondeurs de cette grotte dans une aventure audacieuse dans le style Jules Verne. La première partie découverte était les galeries basses ou touristiques, et plus tard deux autres galeries ont été découvertes, les galeries hautes et les galeries nouvelles, qui ne sont pas accessibles au public. Dans les galeries touristiques malheureusement il n’y a pas aucune peinture rupestre visible, mais il y a une grande variété de formations géologiques, qui peuvent être appréciées dans ce monde bizarre complètement inhabituel pour la plupart des habitants de la surface.

La Sierra Almijara et la côte de Nerja

La Sierra Almijara et la côte de Nerja - Nerja, Espagne La grotte de Nerja est située au pied de la sierra Almijara. Le village au centre et à droite sous la montagne correspond à Maro, la ville natale des 5 jeunes qui ont découvert la grotte. J’ai pris cette photo depuis le balcon de l’Europe, le point de vue principal de Nerja, qui fait partie de la « Costa del Sol » (Côte du Soleil) de l’Andalousie.

Spéléothèmes de Nerja

Spéléothèmes de Nerja - Nerja, Espagne Voici quelques concrétions présentes dans la grotte de Nerja. En plus des nombreuses stalactites, quelques stalagmites sont aussi visibles en bas à droite, qui se forment sur le terrain par la précipitation du carbonate de calcium à partir de gouttes d’eau. Sur cette photo on peut voir aussi une variété de spéléothèmes très fréquente appelée le « parachute », qui se compose d’un spéléothème en forme de disque connu comme bouclier, combiné avec des stalactites, qui évoque l’apparence d’un parachute.

Salle de la Crèche

Salle de la Crèche - Nerja, Espagne Cette zone des galeries touristiques s’appelle « El Belen » (la Crèche) et elle est située à côté de l’entrée de la grotte. À gauche, il y a une colonne énorme, bien qu’elle ne soit pas la plus grande de la grotte. Les colonnes se forment lorsque les stalactites et stalagmites se rejoignent.

Une stalagmite

Une stalagmite - Nerja, Espagne Une stalagmite conique ressorte à côté de stalagmites plus petites à droite. À gauche, on voit aussi une colonne complète.

Colonnes de Nerja

Colonnes de Nerja - Nerja, Espagne Sur la photo à gauche on voit deux colonnes. L’éclairage spécial dans la grotte de Nerja aide à mettre en évidence les différents types de formations qui autrement seraient un peu perdues sans éclairage contrastant ou tangentiel.

Entrée de la grotte de Nerja

Entrée de la grotte de Nerja - Nerja, Espagne L’entrée originale utilisée par les découvreurs modernes était plus dangereux, donc des recherches ont été effectuées et une nouvelle entrée a été préparée pour les galeries touristiques, afin d’offrir aux visiteurs un moyen plus sûr pour accéder à la grotte. Après la descente par un tunnel étroit, ceci est le hall où on aperçoit la grotte pour la première fois.

Coulée stalagmitique

Coulée stalagmitique - Nerja, Espagne Dans la grotte de Nerja il y a aussi un grand nombre de coulées stalagmitiques, qui sont une variété de spéléothèmes formée par le dépôt de carbonate de calcium sur des surfaces sous-jacentes, générant une couche solide de calcaire.

Mondmilch

Mondmilch - Nerja, Espagne Dans certaines zones des cavernes il y a des dépôts blancs qui correspondent à un type particulier de spéléothème appelé mondmilch (lait de lune), qui consiste en un précipité de substances minérales, telles que hydromagnésite, il ne se solidifie pas, et a souvent une consistance molle ou crémeuse. En effet, en 2002, une rivière de mondmilch sous forme liquide a été découverte à l’intérieur d’une caverne dans le massif d’Ernio, dans le Pays Basque espagnol.

Colonnes colossales

Colonnes colossales Quelques colonnes, résultant de l’union de stalactites et stalagmites, dans les plus grandes zones de Nerja, comme la « Sala del Cataclismo » (salle du Cataclysme) atteint 18 mètres de diamètre. D’autres, comme celle-ci dans les galeries touristiques, sont néanmoins massives.

Draperies et autres spéléothèmes

Draperies et autres spéléothèmes - Nerja, Espagne À gauche de la photo on voit une concrétion qui ressemble de draperies fracturées, qui poussent comme les stalactites, mais en prenant une forme de bandes ondulantes.

Lumières de la grotte de Nerja

Lumières de la grotte de Nerja - Nerja, Espagne Les travaux d’éclairage sont parfois sous-estimés, mais dans la grotte de Nerja, son importance devient évidente grâce à l’utilisation de différents types de lumières pour souligner les caractéristiques particulières de chaque formation géologique, dans un système d’éclairage assez vaste. L’éclairage original a été réalisé par Manuel Rubio Jiménez et un groupe de spécialistes entre 1959 et 1960.

Draperies et gours

Draperies et gours - Nerja, Espagne En bas à droite de cette photo on voit des petites formations qui correspondent aux « gours », un type de spéléothème qui adopte la forme de bassines ou barrages échelonnés. La formation sur la photo à gauche semble correspondre à la base d’une draperie.

Un abri préhistorique

Selon les vestiges archéologiques trouvés, la grotte de Nerja a été utilisée ou habitée par différents groupes de personnes et d’animaux, tout au long de milliers d’années. Parmi les découvertes il y avait non seulement les os des anciens habitants, mais aussi des objets artisanaux et des outils qui indiquent certaines activités effectuées à l’intérieur et à l’extérieur de la grotte. Un abri préhistorique - Nerja, Espagne

Stalagmites

Stalagmites - Nerja, Espagne À gauche, un détail d’une stalagmite ; à droite, une stalagmite contraste contre les murs de la grotte.

Concrétions multicolores

Concrétions multicolores Les dépôts de métaux et pigments, ainsi que de différentes substances humiques d’origine organique, génèrent les différentes couleurs dans ces formations géologiques souterraines.

Spéléothèmes fracturées

Spéléothèmes fracturées - Nerja, Espagne À gauche, des spéléothèmes apparemment fracturées.

De divers spéléothèmes

De divers spéléothèmes - Nerja, Espagne Coulée stalagmitique, colonnes, stalagmites, draperies.

Coulées stalagmitiques versus parachutes

Coulées stalagmitiques versus parachutes dans la grotte de Nerja, Espagne Il y a un grand nombre de coulées stalagmitiques dans cette grotte, et les formes qu’elles adoptent en couvrant les éléments sous-jacents sont aussi très variés. Les disques ou boucliers, d’un autre côté, sont formés par les fuites d’eau à travers des fissures dans les roches adjacentes et le dépôt de cristaux au fil du temps, adoptant une forme de disque ; lorsqu’ils sont combinés avec des stalactites, ils sont connus comme « parachutes ».

Progression des spéléothèmes

Progression des spéléothèmes - Nerja, Espagne Sur cette photo, on voit, à gauche, une stalactite et une stalagmite, qui ne sont pas unies, à côté d’une petite colonne complète.

Topographie de Nerja

Topographie de Nerja - Nerja, Espagne La différence entre la partie la plus élevée et la plus bas parmi les galeries connues dans la grotte de Nerja est de 68 mètres, et celle-ci est la plus grande grotte découverte en Andalousie.

L’acoustique dans la grotte de Nerja

L’acoustique dans la grotte de Nerja - Nerja, Espagne L’excellente acoustique de cette caverne a été détectée au début de sa découverte moderne et depuis les années 60, elle a aussi été utilisée pour des spectacles de musique, de danse et d’autres types.

Salle de la Cascade

Salle de la Cascade - Nerja, Espagne Une des parties les plus impressionnants de la caverne est la zone connue comme salle de la Cascade, parce que c’est la première partie dans laquelle la grotte augmente considérablement, après des sentiers relativement plus étroits, en formant un immense hall, plus de 30 mètres de haut, avec des colonnes et des stalactites massives.

Données sismiques historiques

Données sismiques historiques - Nerja, Espagne La grotte de Nerja fournisse aussi des informations sur les tremblements de terre produits il y a des milliers d’années, parce que grâce à la richesse et la variété des concrétions, et leurs procédés de formation de longue durée, les scientifiques peuvent déterminer les mouvements sismiques qui se sont passé, en identifiant non seulement de changements dans la structure mais dans la composition des spéléothèmes.


⬆️